Les Cercles du Sacré

(les soirées de méditation collective)

Méditation collective au moment de la Pleine Lune

Les soirées de méditation collective auront lieu au moment de la Pleine lune, à la date la plus proche.

 

Pourquoi choisir ce moment ?

L'être humain regarde la Lune depuis la nuit des temps.

Elle accompagne les femmes dans leurs cycles, et les humains se réfèrent à elle

pour les activités du jardinage, pour connaître la météo et les mouvements des marées,

et aussi... pour méditer.

Les moments de la Pleine lune sont souvent accompagnés d'une énergie psychique accrue que l'on peut ressentir.

Ce sont d'excellents moments pour pratiquer la méditation, s'ancrer, se mettre dans l'axe,

se connecter à l'espace sacré en soi, oser la lucidité et la prise de décisions, et aussi faire le plein d'énergie, ressentir et ancrer en soi la gratitude,

lâcher prise et choisir la direction qu'on sent juste.

 Ces soirées de méditation collective représentent une proposition de travailler dans ce sens,

de porter notre attention à notre essence créative en connexion à l'espace sacré en soi.

 

 

Pourquoi Le Sacré ?

 

On est de plus en plus nombreux/euses à sentir que notre monde souffre de la désacralisation.

Quand la Terre est sacrée, on la respecte comme une mère.

Quand le Soleil et la Lune sont sacrés, on vit en connexion avec leurs rythmes.

Quand la Nature est sacrée, on suit les saisons en apprenant de leur sagesse.

Quand le corps est sacré, on en prend soin.

Quand la Femme et l'Homme sont sacrés, la vie humaine est précieuse et pleine de sens, et l'union des êtres est un chemin d'évolution.

L'âme humaine ne souffre pas alors de l’aliénation à elle-même, et toute la matière - que cela soit la Terre ou notre corps - ne subit pas de maltraitance et la dégradation.

On peut alors vivre dans le sens de la Vie et non pas contre elle.

Lors des soirées de la méditation collective il vous sera proposé

de ressentir/rétablir/guérir/ancrer le lien

avec l'Espace Sacré en soi, en sécurité,

sans que cette connexion soit attachée à une religion ou une croyance particulière.

 

Comment ça se passe ?

La méditation débutera toujours à 19h, et terminera vers 20h-20h15.

Vous êtes invité/e à'arriver à l'heure, mais si vous êtes en retard, rentrez discrètement et prenez place.

L'espace de la méditation collective est un espace où on entre en silence.

La pratique est simple au premier abord.

On prend une place dans la salle, on s'assied, on ferme doucement les yeux si on le souhaite,

et on consacre un temps à la connexion à l'Espace Sacré en soi.

Le souffle et le chant - deux formes de la canalisation de l'énergie et de d'expression de l'Etre - nous accompagnerons dans ces soirées.

La personne qui anime la soirée vous proposera une guidance verbale dans l'intention de l'alignement, le centrage, l’introspection, la connexion avec Votre espace sacré, en lien avec les énergies de la Pleine Lune.

On pratiquera éventuellement, en fonction du groupe,

des chants collectifs (de différentes traditions),

et des mudras (les gestes, ou attitudes des mains visant à canaliser l'énergie et favoriser un plus grand équilibre, une pratique de la tradition indienne).

L'intention est posée afin que ces soirées soient

non dogmatiques,

bénéfiques pour notre mental et nos émotions,

pleins de respect et de bienveillance,

des espace de paix et de ressourcement pour les participant(e)s,

dans le lien à l'espace Sacré, 

en toute simplicité.

Dans chaque religion brille une étincelle sacrée, mais elle ne fait que refléter son origine,

qui se trouve dans l'âme humaine,

parcelle du Grand Tout, quel que soit le nom par lequel nous l'appelons.

Le coût

Sur donation en conscience

(vous laissez ce que vous voulez)

Les valeurs

L’authenticité, l’accueil, la bienveillance, le courage, la persévérance, la fidélité à son âme,

le respect du sacré de la nature et de chaque être, la liberté individuelle, et encore une fois, le respect. 

Si vous avez des questions, merci de m'envoyer un mail : 

yogadeletre@gmail.com

IMPORTANT :

En venant, apportez un coussin pour vous asseoir et un châle ou couverture de méditation.

Et ne les oubliez pas en repartant, ils pourront vous resservir pour continuer à pratiquer la méditation chez vous :)

Dates 2020 (février-juin) :

10 Février 

9 Mars 

7 Avril 

6 Mai 

5 Juin 

Pour l'été, les dates seront précisées ultérieurement.

Et pour la petite histoire : depuis que j'ai commencé à animer des cercles de femmes, j'ai souvent entendu des femmes et des hommes dire que cela serait bien que ce genre de rassemblement, autour de la spiritualité innée et naturelle, dans la bienveillance, avec les valeurs du féminin sacré - et du sens du sacré tout court, soit ouvert aux deux, car il n'y a pas que les femmes qui ont besoin de se connecter

au sacré...

Alors voilà, cette proposition est ouverte à tous, dans le respect du sacré en nous.

Vous êtes bienvenue/bienvenu.

Où :

de février à mai 

à LA LANTERNE, 51 rue Jean Eymar, 05000, GAP 

pendant l'été : en pleine nature, à côté de Chorges

Quand : 1 fois par mois, 19h - 20h15

 

Tarif : sur donation en conscience (vous laissez ce que vous voulez)

Avec qui :

Olga Klioutchnikova

Thérapeute psychocorporel, Enseignante du Yoga et du Féminin sacré

Tel : 06 81 93 63 37  

Merci de laisser un message vocal ou SMS si répondeur.

 

Email : yogadeletre@gmail.com

« L'amour c'est l'absence de jugement »

-Sa Sainteté Dalaï-Lama-

 

« La Vie en elle-même est une toile vide. Elle devient ce que vous peignez dessus. Vous pouvez peindre la misère ou vous pouvez peindre la joie. Cette liberté est votre splendeur »

-Osho-

                                   

Contact

Une autre façon de suivre mes activités

S'abonner à la newsletter
 

Tél: 06 81 93 63 37 

 

Mail: yogadeletre@gmail.com

  • Chaîne Youtube
  • Page Facebook
  • Page Instagram

© Anahata Dharma - Yoga de l'Être. Copyright. All Rights Reserved. Toute reproduction de ce site, même partielle, est interdite sans autorisation préalable.

Crédits photos: ©Olga Klioutchnikova, ©Thomas Hajjar, ©Douglas Orton

Logo graphisme par Joachim Dorner